Ampoule LED

Les informations indiquées sur les emballages des ampoules LED

unités de mesure éclairage
Ecrit par ubimedia

Watt, Lumen, Kelvin … comment décrypter ces unités renseignées sur l’emballage de nos ampoules ?

Eclairage et unités de mesure

Ah oui, on a tous entendu parler de ces unités de mesure que ce soit en cours de sciences physiques ou ailleurs. Mais on a oublié à quoi elles correspondent et surtout comment elles vont nous servir à déterminer quelle ampoule choisir pour optimiser l’éclairage d’une pièce, créer une ambiance ou mettre en valeur un élément de décoration…

On se dit alors que c’est l’affaire du spécialiste ! Cependant la compréhension de ces informations est à la portée de tous. Essayons de les aborder simplement afin d’avoir quelques notions de base. Elles serviront à déterminer l’éclairage souhaité en fonction de l’usage, des besoins.

Il y a donc trois éléments essentiels qui figurent sur les emballages de nos ampoules.

Les Watts notés w

C’est la puissance électrique produite par l’ampoule, autrement dit sa consommation électrique. Ainsi plus le nombre de watts est élevé, plus l’ampoule consomme d’électricité. Avec l’arrivée sur le marché des ampoules dites basse consommation que sont les fluocompactes et les LED cette consommation électrique a considérablement diminuée. Ainsi sur l’emballage des ampoules LED vous trouverez la consommation réelle de l’ampoule en watts comparée à son équivalent pour une ampoule à incandescence. C’est le sens de la notation : 4 W = 35 W, le premier chiffre étant la consommation de l’ampoule LED.

Les Lumens notés lm

Très important, le lumens mesure le flux lumineux de l’ampoule. C’est-à-dire la quantité de lumière émise. A puissance égale (même nombre de watt) les ampoules peuvent délivrer un nombre de lumens différent. Les deux unités ne sont donc pas liées. En fait le nombre de lumens à privilégier lors de l’achat d’une ampoule dépend de l’usage, du type d’activité ou de l’espace à éclairer. Par exemple pour une cuisine ou une salle de bain, où un éclairage efficace est nécessaire, on a besoin de 300 lm/m2, alors que pour le salon 100 lm/m2 suffiront.

Les Degrés Kelvin notés k

Il s’agit ici de déterminer la température de couleur de la lumière. Cette donnée est importante quant à l’ambiance que l’on veut créer. Ainsi plus le chiffre est élevé plus la lumière est froide, dite bleutée, et plus il est bas et la lumière est chaude, dite orangée.

Voyons quelques repères :

Température de couleur de la lumière
  • Lumière froide : d’aspect bleuté, c’est la plus proche de la lumière du jour, cela correspond à 6 500 K.
  • Lumière douce : d’aspect blanc neutre, on est autour de 4 000 K.
  • Lumière chaude : d’aspect jaune-orangé, cela correspond à 2 700 K.
  • Lumière très chaude : d’aspect orangé, c’est la température de couleur d’une bougie, l’équivalent de 1 500 K.

A propos de l'auteur

ubimedia